IGN

Géoservices IGN

Compatibilité des flux WFS du Géoportail

7 Mars 2017

Etat des lieux sur la compatibilité des flux WFS du Géoportail avec les SIG de la suite ESRI

1. Compatibilité des flux WFS du Géoportail avec ArcGIS Online

ArcGIS Online dispose d’un outil de visualisation et d’analyse de cartes en ligne accessible via le menu «Ma carte». L’outil permet de rajouter des couches en différents formats, dont les formats standard de l’OGC.

Les requêtes des flux WFS du Géoportail avec cet outil fonctionnent correctement depuis le 15/février/2017 (date de correction d’un bug qui empêchait la lecture de ce type des flux. Voir plus bas pour la description du bug).

2. Compatibilité des flux WFS du Géoportail avec ArcMap

ArcMAP 10.4.1 (dernière version)

En théorie la lecture des flux WFS est possible avec ArcMap à l’aide de l’extension data interoperability de la même version (10.4.1 en l’occurrence). Pourtant, les tests de lecture du WFS, réalisés depuis l’IGN, ont échoué avec cette version à cause du fait qu’il n’est pas possible de configurer de proxy pour la connexion. Ceci est un bug [1] lié au module data interopérability. La seule solution alternative proposée par le support ESRI est de passer à la version précédente d’ArcMap.

ArcMap 10.3.1

Il est bien possible de lire des flux WFS du Géoportail avec cette version d’ArcGis Desktop via l’extension data interoperability, sous condition d’utiliser une clef sécurisée par login + mot de passe [2].

3. Compatibilité des flux WFS du Géoportail avec ArcGIS Pro

Il est bien possible de lire des flux WFS du Géoportail avec la dernière version d’ArcGIS Pro (10.3) à l’aide de l’extension data interoperability.

Une fois l’extension installée, un icone FME Workbench apparaît dans le menu Analysis. Il est nécessaire d’ouvrir un workbench FME via cette icône pour accéder aux reader WFS (Il est possible de configurer le proxy dans le workbench via le menu Tools > FME Options > Network proxy).

Lors de la configuration du flux WFS dans FME, il faut spécifier le lien en HTTP (et non pas HTTPS). Exemple : http://wxs.ign.fr/<clef>/geoportail/wfs?. Dans le cas d’un lien HTTPS, la requête ne marche pas. ArcGIS ne gère pas bien le HTTPS [3].

ANNEXE : DESCRIPTION DU BUG INCOMPATIBILITÉ WFS DU GEOPORTAIL AVEC AGOL

Contexte

Le fonctionnement d’ArcGIS Online est particulier : l’utilisateur a accès à l’outil via son navigateur Web ; lorsqu’il essaye de rajouter une couche (WFS en l’occurrence) le navigateur envoie une requête vers un serveur ESRI (qui se trouve aux E.U.) et c’est ce serveur qui envoie la requête GetFeature en POST vers le serveur de l’IGN. Cette requête n’est pas évidente à tracer, étant donné que les logs stockés dans nos serveurs ne gardent pas le contenu du POST des requêtes.

Description du problème et correction

Nous nous sommes rendu compte que nos serveurs n’arrivaient pas à lire correctement les requêtes envoyées par ArcGIS Online : ces requêtes, en POST, contiennent des valeurs entourés par des simples quotes dans le header. Ceci est normal, sauf que, pour un champ du header en particulier : la version du WFS, le module CDA s’attendait à recevoir des doubles quotes uniquement, il n’arrivait donc pas à parser la requête correctement. On a donc demandé la correction de cette anomalie pour accepter aussi les simple quotes. L’erreur est déjà corrigée en production, les requêtes WFS depuis ArcGIS Online fonctionnent correctement.


[1] : Cf. description sur le support ESRI


[2] : Ceci est dû au fait que l’extension data interoperability ne renvoie pas de champ user-agent dans sa requête, on ne peut donc pas utiliser de sécurisation par user-agent. Une autre possibilité est d’utiliser une clef passe-partout.


[3] : Cf. discussion sur le forum Géoportail