IGN

Géoservices IGN

ChoisirGéoportail - vos questions les plus fréquentes

30 Mai 2018

Quelques-unes des questions qui nous sont adressées par les personnes évaluant l'utilisation du Géoportail... et nos réponses !

Questions techniques

Est-ce que l’IGN propose une offre équivalente à Google Maps ?

Oui. Pour le développement web, l’IGN propose en effet un SDK basé sur la bibliothèque Openlayers et l’extension Géoportail qui permet de faire sensiblement la même chose que l’API JavaScript Google Maps.

L’IGN propose aussi une extension pour la bibliothèque Leaflet ainsi qu’une bibliothèque de fonctions JavaScript permettant d’accéder aux ressources délivrées par les services web du Géoportail.

Enfin l’IGN propose un ensemble de web services rendant des services similaires à ceux proposés par Google, tels le géocodage, le calcul d’itinéraires et d’isochrones, l’alticodage, etc.

Parmi les fonctionnalités que j’utilise dans Google Maps, lesquelles vais-je pouvoir retrouver auprès de l’IGN ?

Les fonctions principales de Google Maps disposent pour la plupart de leur équivalent Géoportail.

Vue plan France (métropole et DOM) Plusieurs styles disponibles
Vue plan mondiaux Petites échelles uniquement
Vue”satellite” Couche “photos aériennes” du Géoportail
Calcul d’itinéraires France et DOM
Géocodage d’adresses et de lieux France et DOM
Google Street View non

Puis-je conserver mon code actuel basé sur l’API Google tout en consommant des données IGN ?

Oui, mais cela peut complexifier l’utilisation de certains services IGN et vous laisser donc dépendant de Google Maps. L’IGN explique sur cette page comment appeler des données IGN depuis une fenêtre cartographique Google Maps.

Ainsi, sans changer d’API, vous éviterez de consommer (et de payer) des fonds de plan Google, mais cela ne vous exonèrera pas des autres obligations vis-à-vis de Google, telles que l’enregistrement d’un moyen de paiement et ne vous permettra pas non plus de profiter des autres fonctions du Géoportail (géocodage, etc).

L’IGN n’assure pas de support particulier sur l’utilisation de ses ressources en ligne dans une API tierce.

Suis-je obligé d’utiliser Leaflet ou Openlayers ?

Non. Il est possible d’ajouter des web services issus du Géoportail dans n’importe quelle bibliothèque cartographique (mapbox.js, Google etc) en s’aidant de la bibliothèque d’accès Géoportail.

Il est parfois possible de se passer complètement de bibliothèque et d’utiliser :
- une iframe du site Géoportail pour les besoins cartographiques les plus simples
- https://macarte.ign.fr pour créer et partager une carte en ligne

Ces fonctions de partage de cartes sont gratuites et accessibles sous la simple condition de respect des conditions d’utilisation du site Géoportail ou de Macarte.

Puis-je utiliser des données OSM avec une bibliothèque ou des données IGN ?

L’IGN n’impose aucune restriction à l’usage d’un fond de plan fabriqué à partir de données OSM ou d’un géocodeur utilisant des données OSM en combinaison avec les bibliothèques JavaScript fournies par l’IGN et/ou avec les ressources en ligne du Géoportail.

Il appartient aux développeurs ayant recours à une telle combinaison d’identifier et de respecter les obligations de republication de la licence ODbL.

L’IGN ne pouvant pas assurer de support sur des services tiers, il recommande aux développeurs de bien valider que les conditions et niveaux d’engagement du fournisseur du service sur données OSM correspondent à leurs besoins.

Aurai-je du support développeur à l’IGN ?

Oui. L’IGN propose gratuitement une documentation complète, un support communautaire (sur un forum) et un service client pour du support dédié aux accès aux web services du Géoportail.

L’IGN propose aussi des prestations d’accompagnement personnalisé. Seules ces dernières sont facturées aux développeurs.

Quel engagement de service ai-je avec l’IGN ?

L’IGN décrit sur cette page le niveau de service sur chacun des services du Géoportail :
https://geoservices.ign.fr/documentation/engagements.html

Questions contractuelles

Vais-je devoir payer pour utiliser les ressources en ligne du Géoportail ?

Depuis le 1er mai 2018, l’usage des ressources en ligne du Géoportail sont intégralement gratuites, sans limitation d’usage, pour l’Etat et ses EPA, les collectivités territoriales, les EPCI à fiscalité propre et les SDIS.

Pour les autres catégories d’utilisateurs (particuliers, entreprises, EPIC, syndicats communaux), l’usage est gratuit jusqu’à des limites annuelles de consommation. Ces limites sont différentes selon que l’usage est grand public (2M transactions) ou professionnel (10 000 transactions).

Les barèmes pour les utilisateurs concernés par ces limites peuvent être consultés ici.

Comment l’IGN peut-il proposer des services gratuits ? Sur quoi s’appuie son modèle économique ?

L’IGN est un établissement public, opérateur de référence pour l’information géographique. A ce titre, et dans le cadre de ses missions statutaires, il est financé par l’Etat pour produire les données et services de référence dont les acteurs publics et privés ont besoin.

L’IGN n’opère pas sur l’exploitation des données des utilisateurs.

J’ai une politique de logiciels libres. Ai-je besoin de payer pour réutiliser les bibliothèques JavaScript ?

Non, ces bibliothèques sont intégralement en licence libre Cecill-B.

Basculer vers l’offre Géoportail : les étapes pratiques

Puis-je tester les ressources en ligne du Géoportail sans souscrire de contrat ?

Oui. Afin de permettre de réaliser des “preuves de concept” rapidement, l’IGN a mis en place des accès aux ressources en ligne du Géoportail.

Pour faire ma cartographie, je fais appel à un sous-traitant privé. Cela change-t-il quelque chose ?

Non. C’est le statut du propriétaire de l’application qui détermine les conditions d’accès aux ressources en ligne du Géoportail : la possibilité de recours à un sous-traitant est prévu dans les conditions d’utilisation. Le fait de sous-traiter ne change rien, par exemple, à l’éligibilité d’un organisme à la gratuité.