IGN

Géoservices IGN

Information sur la bascule des géoservices

17 Décembre 2018

La bascule des géoservices vers Oshimae est désormais programmée fin janvier 2019.

[Mise à jour du 11 janvier 2019 : Plus d’informations sur ce billet. [https://geoservices.ign.fr/blog/2018/12/17/infos_migration.html] ».]

IMAGE MANQUANTE

L’infrastructure du Géoportail (stockage, géoservices, site, etc) est en cours de migration sur Oshimae, un service d’hébergement interministériel. La bascule correspond à l’étape ultime de cette migration, et correspond à la phase de déplacement des flux d’une infrastructure à l’autre.

Quand aura lieu la bascule des géoservices sur Oshimae ?

La bascule des services du Géoportail sur l’infrastructure interministérielle Oshimae, initalement prévue le 14 décembre 2018, se fera en janvier 2019, afin de permettre la mise en place des dernières mesures de sécurisation du bon fonctionnement de l’infrastructure.

La période de bascule est programmée entre le 11 et le 15 janvier prochain. Les annonces précises sur les dates et heures des différentes bascules seront faites à l’approche des dates, en particulier via le blog géoservices.

Pourquoi un une bascule des services en janvier 2019 ?

L’IGN avait programmé une bascule des géoservices en décembre 2018. Mais à l’approche de l’événement, il a relevé une anomalie qui, dans certaines circonstances, engendrait des rallongements parfois perceptibles des temps de réponse. Les conditions opérationnelles n’étaient donc pas réunies pour une bascule sans risque pour les utilisateurs.

Soucieux d’une qualité de service constante, l’IGN a préféré reculer la date de bascule, le temps de procéder à l’investigation et à la correction de l’anomalie.

Quel sera l’effet du recul de la date bascule sur un utilisateur de géoservices ?

Ce changement de date de bascule n’aura pas d’impact particulier sur les utilisateurs des géoservices. En effet, lors de la bascule, les deux infrastructures, anciennes et nouvelles, seront identiques. Les changements effectués pendant l’opération de bascule proprement dite concernent juste le routage des requêtes sur les géoservices qui, au lieu d’arriver à l’ancienne infrastructure, arriveront désormais à la nouvelle infrastructure.

Les données proposées et les clés géoservices en cours de validité resteront inchangées : il est donc inutile de modifier votre configuration applicative.

Cependant, toute bascule de ce type engendre un temps de propagation de l’information vers tous les serveurs DNS. Cette propagation peut prendre quelques heures pendant lesquelles des requêtes peuvent continuer à aboutir à l’ancienne infrastructure, sans conséquences discernables pour l’utilisateur final.

Qu’en est-il du site Géoportail et de l’Espace professionnel?

Les site web Géoportail a fait sa bascule le 10 décembre 2018, avec succès et aura retrouvé l’ensemble de ses fonctionnalités le 18 décembre.

Le site Espace professionnel restera quant à lui partiellement affecté jusqu’à janvier 2019. Les informations sur les sites respectifs peuvent être consultées aux adresses suivantes :

Comment s’informer sur l’avancement des opérations de bascule ?

L’IGN proposera des actualisations régulières du blog Géoservices pour rendre compte de l’avancement de la bascule et de la performance des services basculés.

Quelles précautions faudra-t-il prendre avant la bascule ?

Le risque lié à un incident pendant la bascule du Géoportail peut être diminué par une préparation amont simple. Un article du blog géoservices propose à cette fin 9 mesures pour anticiper une irrégularité de fonctionnement du Géoportail.

Il faut noter que les dates de fin des contrats géoservices susceptibles d’expirer en décembre 2018 ont été reportées, sans frais, à fin janvier 2018.